fbpx

Injection – Campagne Facebook Messenger + Manychat pour générer 254 ventes (23’987$) en 1 jour

NIVEAU

avancé

Ce contenu est pour vous si : vous voulez vous créer rapidement une liste d’acheteurs hypers réactifs pour votre boutique en ligne à l’aide de l’autoréponse sur Facebook via le logiciel ManyChat. En particulier dans un contexte de eCommerce, mais pas seulement…


Voici une campagne très intéressante conçue et révélée par l’une de mes sources anglophone. Elle a été utilisée dans un contexte de vente de produits physiques sur une boutique eCommerce, mais je pense qu’elle est transposable dans d’autres contextes.

Voici la description de la campagne, synthétisée et traduite en Français:


« Pour cette campagne, on a utilisé un logiciel en ligne qui s’appelle ManyChat, qui permet de répondre automatiquement, créer des listes, envoyer des séquences, etc. sur Facebook Messenger, le système de chat de Facebook. En gros c’est un autorépondeur pour Facebook.

Pourquoi Facebook Messenger ? Qu’est-ce qui est si génial dans ce système ? Pourquoi ne pas avoir utilisé notre autorépondeur classique ?

Voici pourquoi :

À chaque fois qu’on envoie un message à notre client via ce Système, son téléphone vibre et il reçoit une notification de Facebook. Il est totalement poussé à ouvrir Facebook et à lire le message immédiatement. C’est TRÈS différent de l’email : Fini les 10% de taux d’ouverture. Fini les 2% de taux de clic. [remarque de Dushan : Si vous faites les choses correctement en marketing par email, vous devriez avoir des nettement meilleurs taux que ça, au moins 20% de TO et 20% de TC… mais son point reste valide].

Voici les statistiques de notre dernier envoi sur Facebook Messenger :

  • Taux d’ouverture : 96.9%
  • Taux de clic : 39.1%

C’est phénoménal ! Vous comprenez pourquoi j’appelle FB Messenger le « tueur de l’email ». Bien sûr, l’email conserve une fonction et restera toujours utile et puissant. Mais c’est une conversation pour un autre jour. Revenons à la campagne :

Le client est un magasin qui vent des vêtements et collectors sur le thème du fitness, selon l’angle « mode de vie fitness ». Leur marque s’est principalement développée via des influenceurs sur Instagram. C’était un problème pour moi pour 3 raisons :

  1. Il n’est jamais bon de mettre tous ses oeufs (son trafic) dans le même panier
  2. Pas de contacts directs avec les clients : ils ne voient que ce qu’on poste, et que quand ils sont sur Instagram
  3. L’algorithme de Facebook a tendance à donner de moins en moins de visibilité aux pages, et il est très probable qu’Instagram suive la même tendance

Pour cette raison, on a décidé de bâtir une liste de clients sur Facebook Messenger, ce qui permet de diversifier le trafic, les points de contact, et d’avoir une relation plus interactive avec eux.

Mais on ne voulait pas dépenser de l’argent pour créer cette liste, mais au contraire en gagner. Voici comment on a procédé :

Étape #1 : Tirage au sort + ManyChat

ManyChat permet de créer un lien qui, lorsqu’il est cliqué par la cible, ouvre une conversation sur Facebook Messenger et ajoute la personne à notre liste.

Mais il nous fallait envoyer du trafic sur ce lien. Pour cela, nous avons décidé de faire un tirage au sort : nous offrons un ensemble complet « pantalon de jogging + pull hoddie », et pour participer, la personne doit simplement cliquer sur ce fameux lien ManyChat.

Lorsqu’elle clique sur ce lien, voici le message qui lui parvient dans Facebook Messenger :

« Hey PRENOM, plus qu’une étape… Clique sur le bouton pour participer au tirage au sort. »

La personne valide son inscription en cliquant sur le bouton, et elle reçoit le message :

« Et voilà, tout est en ordre ! Garde un oeil sur cette conversation, on annoncera le gagnant dans quelques jours »

On ne peut pas faire plus simple que ça, pas vrai ? Nous avons reçu des centaines de messages nous disant à quel point ce système de participation était simple et agréable.

Étape #2 : Trafic et inscriptions

La question était : comment générer du trafic sur ce tirage au sort ? Nous avons tout d’abord annoncé ce tirage au sort sur l’ensemble de nos réseaux sociaux.

Ce qui a particulièrement bien fonctionné était d’ajouter l’info à une « Story » Instagram et de demander aux personnes de balayer l’écran : elles le font, elles sont inscrites, FB Messenger s’ouvre, et voilà !

Maintenant, vous vous dites peut-être « oui, mais je n’ai pas 10’000 fans Instagram pour faire la promo du lien ».

Dans ce cas, génèrez du trafic via une publicité sur Facebook ! Il est très facile de rendre un tirage au sort viral, et ça ne coûte que très peu. Je l’ai fait plusieurs fois avec succès, alors pas d’excuses !

Bref, nous avons généré environ 6000 opt-ins avec cette promotion. Notre objectif était donc atteint : on a diversifié nos sources de trafic (plus que Instagram), on a créé une interaction avec ces gens, etc.

Mais ça ne s’arrête pas là. Pour l’instant, nous n’avons pas encore généré d’argent. C’est là qu’intervient l’étape 3 :

Étape #3 : Monétisation

Donc, nous avons bâti une liste de personnes intéressées par notre lot (pantalon + pull de jogging), puisqu’elles se sont inscrites pour le gagner. Et ces personnes étaient impatientes de savoir si elles avaient gagné ou non. Elles attendaient donc notre prochain message avec impatience !

Et là, dans l’annonce du gagnant, nous avons fait quelque chose de génial que j’ai testé plein de fois depuis et qui apporte toujours des résultats exceptionnels :

TOUT LE MONDE A GAGNÉ !

J’explique : bien entendu, un vainqueur a été tiré au sort pour recevoir le prix… Mais tous les autres participants ont reçu un « prix de consolation » !

Il est important de préciser que si ça a marché si bien, c’est parce que les participants ont réellement ressenti que ce « prix de consolation » était un vrai prix de valeur, et que le rater en n’agissant pas serait regrettable.

Bref, le message que nous leur avons envoyé avec ManyChat était le suivant :

« <image d’un coupon de réduction>
Félicitations PRENOM, vous avez gagné notre prix de consolation !

15$ d’argent de proche, à dépenser comme vous le voulez sur notre site, pour le lancement de la collection d’hiver !

Pour en bénéficier, utilisez votre code unique XXXXXXX lors de la finalisation de la commande…

Valide jusqu’au XXX, pour toute commande de plus de 75$ »

Comme je l’ai expliqué, il est très important que les gens ressentent qu’ils ont réellement gagné quelque chose… même si nous avons envoyé le message à l’ensemble de la liste !
Autre chose, il est important de présenter le cadeau comme « de l’argent à dépenser sur le shop » et pas comme « un rabais ». De cette manière, la cible ressent davantage que son prix sera gaspillé si elle ne l’utilise pas.

Relevez aussi le fait que leur code est « unique », et que nous avons introduit de l’urgence avec le « valide jusqu’au ».

Bien entendu, nous avons envoyé un nouveau message FB Messenger juste avant l’échéance pour relancer les non-réactifs.

Étape #4 : Les Résultats

Avant que je vous donne les résultats en termes de ventes, je veux être clair : notre but principal était de bâtir une liste ciblée et réactive, et c’est ce que nous avons fait avec près de 6000 personnes.

Depuis cette campagne, nous avons utilisé cette liste pour promouvoir beaucoup d’autres offres, avec d’excellents résultats.

Mais grâce à cette technique du « prix de consolation », nous avons comme bénéfice collatéral généré les sympathiques résultats suivants :

Cette campagne a généré 254 ventes (254 utilisations du prix de consolation), et 23’987 de ventes, et ceci uniquement pour le jour où le « prix de consolation » a été annoncé ! Pas mal du tout ! »

Injection FB Messenger ManyChat


Et voilà, ici Dushan à nouveau. Il y a beaucoup BEAUCOUP de richesse dans cette campagne : bien sûr pour la technique utilisée, mais aussi pour les quelques autres conseils marketing plus généraux (ma préférée : la manière de présenter un « prix de consolation »).

IMPORTANT : Ces informations ont le pouvoir de démultiplier vos revenus, mais elles ne feront rien pour vous si vous ne l'implémentez pas dans votre entreprise ! Alors passez à l'action ! ;)

Et partagez vos questions, remarques et résultats dans le Groupe Facebook Privé du Labo !