fbpx

Compte rendu du « Congrès des Infopreneurs » 2018… Ce congrès en vaut-il la peine ?

Le Congrès des Infopreneurs est un événement annuel qui s’est déroulé à Athènes du 22 au 24 Juin 2018. Il réunit une cinquantaine d’entrepreneurs triés sur le volet, acceptés sur la base d’un dépôt de candidature et parrainés par un participant.

J’ai eu l’honneur d’être parrainé par rien de moins que l’organisateur du Congrès lui-même : Jean-François Ruiz, une figure prééminente de la scène « Infopreneur » (vente d’informations et de formations sur Internet) que je remercie très chaleureusement au passage.

Ce congrès assume totalement son côté élitiste : en plus du dépôt de candidature, le billet vous en coûtera 1500€, ou 2000€ qui vous donneront accès à une demi-journée VIP le vendredi… Ajoutez à cela le billet d’avion, l’hôtel, etc… On est bien loin du prix d’un ebook à 7€, quoi ! 😉 Mais la seule question importante est :

Cet investissement en vaut-il la peine ?

Lisez la suite pour découvrir mon expérience lors de cet event et former votre propre réponse…

Vendredi 22 Juin – Demie-journée VIP

J’arrive au Radisson Blu d’Athènes, lieu du congrès, à l’heure exacte du rendez-vous, après un vol confortable et sans imprévu, puis un peu de tension avec un chauffeur de taxi Athénien indélicat, et beaucoup de longueurs dans le trafic massif de la ville.

Plus d’une dizaine d’entrepreneurs sont déjà là, à discuter tranquillement dans le lobby de l’hôtel. Je ne connais personne… Peu importe ! Allons faire connaissance !

Je tombe notamment sur 2 Suisses (eh oui, on pullule !), et sur une belle brochette d’entrepreneurs aux profils très variés. Si le titre de cette journée est « VIP », ne vous attendez pas à du costard cravate, on est plutôt en mode short et tongs !

Au programme de cette première journée, une balade touristique dans la vieille ville, histoire de faire connaissance entre nous et de profiter de ce qu’Athènes a à offrir avant de s’enfermer 2 jours dans une salle de conférence.

Congrès des Infopreneurs 2018 Athènes Vieille Ville

Les gens sont cools, relax, on attaque avec une dégustation d’Ouzo dans le plus vieux bar de la ville. Mes amis français ne sont pas dépaysés : on dirait du pastis ! Mais en sérieusement plus fort ! Pas d’inquiétude, je fais confiance à mon sang tchèque pour m’aider à tolérer cette imprévue montée d’éthanol. 😉

Congrès des Infopreneurs 2018 VIP bar

On enchaîne en mode balades et dégustations : on découvre les épices locales, un autre alcool fort (le Tsipouro), des desserts orientaux étranges mais délicieux, dont une spécialité locale (cerises amères confites).

On se pose dans un petit troquet pour tester le café grec (c’est comme du café turc mais il ne faut SURTOUT pas leur dire ça !), et c’est l’occasion pour moi de découvrir le Backgammon, et de résister honorablement aux assauts de mon adversaire grec en attendant que notre timing me fournisse une excuse pour éviter la défaite ! (je vais en rester au poker et aux échecs !)

Partie de Backgammon au Congrès des Infopreneurs 2018

Nous terminons notre balade avec une visite de ruines romaines et, après avoir perdu et retrouvé quelques membres en route, nous en arrivons à l’ultime challenge : une séance de danse traditionnelle en mode « Athens Got Talent »… Le talent est discutable, mais la motivation et la bonne humeur sont bien présentes. 🙂

Congrès des Infopreneurs 2018 VIP

C’est après cette sympathique séance de cardio que nous profitons enfin d’un repos « bien mérité » : diner sur une magnifique terrasse, avec vue sur l’Acropole au coucher du soleil. Magique ! Et wow, la nourriture (une version gastronomique et moderne de classiques de la cuisine grecque, à ce que j’ai compris) est à tomber par terre !

Congrès des Infopreneurs 2018 Repas VIP

Est-ce que cette demi-journée VIP est indispensable ? Si votre but est uniquement d’emmagasiner de l’information, de découvrir des stratégies, etc., alors sincèrement, absolument pas.

Mais si vous voulez « joindre l’utile à l’agréable », vous faire plaisir, et rencontrer une partie des participants dans un cadre plus intimiste et relax que la conférence, alors c’est une excellente idée ! Pour ma part je reprendrai l’option VIP l’année prochaine, sans hésiter !

Samedi 23 Juin – Journée Networking + Produit

Allez, maintenant place aux choses sérieuses ! Après une marche dans les rues décrépites et taguées de la ville, je me rends au Radisson avec enthousiasme et impatience pour attaquer cette première journée !

La matinée est consacrée uniquement à la présentation des membres, qui prennent tour à tour le micro pour se présenter, parler de ce qu’ils recherchent et partager THE pépite découverte dans les 12 derniers mois…

On pourrait s’étonner de la longueur de cette partie « présentations » (un quart du total), mais perso mon scepticisme quant à cette décision s’est envolé : déjà, c’est super pour l’ambiance : on a l’impression de connaître tout le monde et d’être entre amis dès cette première session terminée… et en plus beaucoup de perles ont été partagées.

Jeff (Jean-François Ruiz, l’organisateur) m’invite sur scène pour que je présente mon Labo Marketing

J’avais vaguement préparé un truc solide et très professionnel. Il disparaît comme les croissants du petit-déjeuner, et j’ouvre en improvisant avec un « patern interrupt » à la Frank Kern : « bonjour, mon nom est Dushan et je suis un toxicomane« … (Ce n’est pas ce que vous croyez, y’a une explication !).

Je suis moyennement satisfait de mon pitch, mais l’audience semble toutefois amusée, intéressée, et bienveillante. Jeff enchaîne avec quelques considérations sur le « Principe du 80-20 » qui est à la base de ma méthode marketing, et termine avec un ÉNORME compliment sur le Labo Marketing qui me laisse sans mot…

Heureusement, je cède la place en parvenant à dissimuler mes joues rouges comme un verre de Xinomavro (un excellent vin grec). 😉

Après cette première partie présentation, et un repas de midi rapidement expédié autour de sympathiques conversations, retour à la salle pour la première conférence du Congrès :

C’est le moment de découvrir le premier conférencier, Eric Behanzin, un extra-terrestre en béret qui un jour s’est dit « tiens, et si je vendais une prestation de consulting à 1 million d’euros ?« , et qui l’a fait…

La conférence est à son image : très simple, mais très profonde. Je ne le connaissais pas, honte à moi ! Cela dit, je sens que je vais beaucoup apprendre de lui, j’ai pris des tonnes de notes et je suis en train de terminer la lecture de son petit livre fascinant, « 12 jours », que je vous recommande. Merci pour le cadeau, Eric !

12 Jours, Livre d'Éric Behanzin au Congrès des Infopreneurs 2018

Après la conférence, je découvre une seconde originalité de cet événement : on se sépare en groupes « mastermind » de 5 personnes tirées au sort : on se pose quelque part, et on a 25 minutes chacun pour parler de notre business, poser des questions, brainstormer, soumettre nos challenges, etc.

À la fin, chaque groupe rapporte les plus grosses perles à l’ensemble de la salle dans un récap très intéressant ! C’est une super idée, et on fera de même le lendemain à la suite des 2 autres conférences.

Ces masterminds, comme le temps de présentation de chaque membre au début, peuvent paraître d’étranges priorités aux habitués des conférences « conventionnelles »… Mais une fois qu’on y a gouté, impossible de revenir en arrière !

La soirée se termine avec un souper sympa et un dernier verre entre entrepreneurs, puis je rentre à l’hôtel assez vite pour me coucher tôt : en effet, j’ai promis à Peggy et Jeff (les organisateurs du Congrès, et fondateurs de l’Académie du Développement Personnel) que je viendrai le lendemain matin à leur cours optionnel de Yoga à 6h15, et je ne veux pas arriver en mode zombie !

Je ne résiste pas néanmoins à ma manie habituelle quand je voyage : faire une marche nocturne, au hasard, dans les rues de la ville… (je vous le recommande, mais peut-être pas si vous devez vous lever à 5h le lendemain !). 😉

Congrès des Infopreneurs 2018 Athènes By Night

Dimanche 24 Juin – Journée Conversion + Trafic

Si vous me connaissez, vous savez que se lever à 5h du mat pour aller faire une heure de Yoga avant une conférence, ce n’est VRAIMENT pas mon genre. Mais Peggy et Jeff dégagent tellement de passion pour leur activité qu’il m’est impossible de résister.

Allez, on attaque ! J’évolue sur mon tapis de Yoga avec la grâce d’une autruche bourrée sur des patins à roulettes, mais peu importe : c’est sympa, c’est relaxant, c’est bon pour le corps et l’esprit…

Wow, qu’est-ce qui m’arrive ? Pourquoi je me sens comme ça ? Y avait-il des « space cakes » (comme disent les djeuns) au petit-déjeuner ? Je suis totalement euphorique et chill. Peggy me dit « c’est normal, t’en as fait pendant une heure tout de même« . Une heure ?! Je croyais que ça avait duré 15 minutes. WOW !

Moralité : toujours faire confiance à Peggy et Jeff, quelle que soit l’heure ! 😉

Bref, on attaque la journée avec une conférence sur la Conversion. Ça tombe bien, c’est mon domaine !

La conférence est animée par Emmanuel Fredenrich, l’enfant terrible du marketing, le dark vador du Copywriting ! ^^

Si vous vous demandez de quoi je parle, il a été l’objet d’un bad buzz après s’être fait clasher par un YouTubeur français pour son usage de tactiques marketing du côté obscure de la Force…

C’est ce que j’ai appris par d’autres participants, je ne le connaissais pas… Mais tout copywriter actif dans le domaine « perte de poids » est soit très bon, soit SDF, et Emmanuel n’avait pas trop l’air d’un SDF, alors j’ai écouté ce qu’il avait à dire avec attention. 😉

Bon, c’est pas la conférence qui m’a le plus révolutionné, mais c’était du solide, et j’ai tout de même trouvé matière à réfléchir (en particulier concernant le concept copywriting du « nouveau mécanisme« ).

J’ai apprécié pour ma part le côté cash et décomplexé du bonhomme, et après tout, moi-même j’enseigne une méthode de copywriting basée sur les 7 leviers de la manipulation, alors je peux pas trop la ramener niveau chevalier Jedi !

Comme je le dis à mes clients, ces principes de persuasion sont des outils, et comme tous les outils, ils peuvent être utilisés pour de bonnes ou de mauvaises causes.

Bref, nouveau mastermind sur la conversion, repas, et on attaque la dernière conférence sur le thème du Trafic, animée par Franck Rocca.

Croisez un spécialiste de la pub Facebook avec un rhinocéros sous cocaïne qui aurait mis du Viagra à la place du sucre dans son café, et vous obtenez Franck Rocca ! 🙂

Le gars représente quelque chose que beaucoup ne comprennent pas : le côté grande gueule, rentre-dedans, déconne et confiance en soi, c’est sympa, mais si ce n’est pas lié à de solides connaissances et à une générale profondeur, c’est juste creux et chiant.

Franck délivre à fond sur les 3 niveaux ! Impossible de ne pas être réveillé et de prendre des notes frénétiques, tandis qu’il révèle ses perles de stratégies et tactiques Facebook Ads à la vitesse d’une rafale de Kalachnikov !

Si la conférence d’Eric a été celle qui aura provoqué un gros changement de paradigme, celle-ci m’aura donné le plus de tactiques à mettre en place TOUT DE SUITE, ce qui est aussi important.

Bref, après la conférence, dernier mastermind, et c’est déjà le moment de se dire au revoir. On termine la soirée dans un petit resto traditionnel sympa non loin de l’hôtel :

Congrès des Infopreneurs 2018 spécialité locale

C’est l’occasion de tester la cuisine locale dans un cadre différent de l’hôtel. On enchaîne le Tzatziki, les Moussaka, Souvlakis, et autres spécialités dont le nom imprononçable m’échappe. Bref, c’était délicieux, et l’ambiance sympathique (big up au concours de blagues pourries : Maxime et Fabien sont des compétiteurs de haut niveau).

Dernière verrée à l’hôtel : difficile de dire au revoir à tous ces gens qui, après ces deux jours intensifs, donnent l’impression d’une petite famille… Mais on se reverra ! 🙂

Départ à 4 heure du matin pour prendre mon vol, et retour en Suisse, avec uniquement 2 choses en tête :

1. Bon, c’est quand le prochain ? (Réponse : en Juin 2019)

2. Comment implémenter efficacement les 26 pages de notes prises durant le Congrès ?

Alors, cet événement en vaut-il la peine ? Vous l’aurez compris en lisant ces lignes : je ne suis pas fan des événements traditionnels de « rézôtage », mais je suis hyper fan de celui-ci, en format intimiste, interactif, et peuplé d’entrepreneurs exceptionnels tant sur le plan humain que marketing.

Donc pour moi, la réponse est OUI, 3 fois OUI, mille fois OUI ! Je serais là à la prochaine édition ! 🙂

Je profite de remercier tous les participants pour la super ambiance, le partage et la bienveillance générale !

Congrès des Infopreneurs 2018 Ambiance

Concernant l’implémentation, je me suis dit que ça pourrait vous intéresser d’en savoir plus, d’où ce dernier chapitre :

Comment profiter à 100% d’un événement comme celui-ci ?

Pour que votre investissement en vaille la peine, vous devrez faire un peu plus qu’y aller, et je me suis dit que ces quelques conseils basés sur mon expérience avec cet event pourraient vous aider à profiter au maximum du suivant si vous venez (ou des events en général) :

Premièrement, si vous venez pour le « réseautage » ça ne sert à rien ! Ce qui sert, c’est de créer de vrai lien avec de vrais gens, de vous entre-aider, et aussi de ne pas bêtement vous contenter d’accumuler les contacts Facebook, mais de faire un suivi avec les gens cools que vous avez rencontré.

Autre chose : à moins que vous dormiez au fond de la salle, vous aurez pris des pages et des pages de notes. J’en ai pris 26 ! (et si vous me demandez « A4 » ou « A5 », je vous répondrai surtout que vous ratez complètement mon propos ! ^^). Comment faire le tri, et faciliter le passage à l’action ?

Voici ma méthode, elle marchera peut-être pour vous aussi :

Je relis mes notes avec un stylo d’une autre couleur, et je souligne ce qui est important, pertinent, « actionnable », etc.

Ensuite, à l’ordi, je crée un document, et je classe ces notes par catégories…

Une première catégorie, c’est les « TO DOs », les choses-à-faire, les trucs concrets à implémenter… Je les classes selon les 4 priorités habituelles (important et urgent, important mais pas urgent, etc.)

Une deuxième catégorie, c’est les choses à considérer : pas des trucs concrets à faire, mais des trucs à brainstormer, digérer, intérioriser… C’est notamment très important pour tout ce qui touche à la stratégie et à l’état d’esprit.

Une troisième catégorie, c’est les choses à checker, quand j’ai le temps (vous n’imaginez pas le nombre de livres, vidéos, formations, outils, etc. qu’on m’a recommandé).

Une fois que vous êtes au clair là-dessus, que vous avez identifié l’essence de tout ça, choisissez entre 1 et 3 points et implémentez dans la semaine ! (si vous ne le faites pas dans la semaine, vous ne le ferez jamais).

Vous voulez mettre la main sur mes propres notes ? Téléchargez-les gratuitement ci-dessous :

Pour illustrer ce que je dis au point précédent, j’ai pensé que ma propre synthèse des notes du Congrès pourrait vous intéresser…

…autant pour la méthodologie que pour les pépites dans son contenu !

Alors si c’est le cas, bonne nouvelle : normalement, ce type de documents internes n’est partagé qu’avec les membres de mon Labo Marketing

Mais aujourd’hui, pour célébrer le premier article de ce nouveau blog public, et vous donner un aperçu de la variété des contenus que vous pouvez trouver dans le Labo, je vais faire une exception…

> CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT
LA SYNTHÈSE DE MES NOTES DU CONGRÈS !!!

Et si vous y étiez (ou si vous avez des questions), n’hésitez pas, exprimez-vous en commentaires ci-dessous !

Avançons ensemble !

Dushan.